Aurélie Doelrasad

Doctorante contractuelle, Laboratoire Junior UCIP, Laboratoire ECP, Université Lyon 2

Ma recherche doctorale s’intéresse au processus de préparation de cours d’enseignants de cycle 3 qui exercent en contexte dits difficiles, en se focalisant plus particulièrement sur le domaine de l’enseignement de l’écrit. Le travail enseignant est étudié du point de vue de l’analyse du travail et de la didactique du français. L’étude prend appui sur des données croisées : entretiens d’enseignants, observations en situation, ressources mobilisées et Instructions Officielles recueillies sur deux terrains (la France hexagonale et la Nouvelle-Calédonie).

L’analyse de ces données, qui s’inscrit dans une démarche inductive, devrait permettre d’identifier le réel de la dimension « préparation de cours » du travail des enseignants en interrogeant le lien entre les contenus d’enseignement et les dilemmes professionnels auxquels ils sont confrontés. Il s’agit notamment de caractériser ce qui relève des spécificités de la préparation de cours dans le domaine de la production écrite, d’identifier les problèmes d’enseignement et la façon dont les acteurs les résolvent.

Cette recherche s’intègre dans l’axe 3 du laboratoire junior dans la mesure où elle étudie la façon dont les enseignants, au quotidien, réinventent leur propre enseignement, en s’inscrivant dans une perspective de développement professionnel. Ma thèse devrait notamment permettre de mettre en lumière “l’innovation constante” dans l’ordinaire du travail des enseignants.


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
adoelrasad (4 janvier 2019). Aurélie Doelrasad. Usages et Critiques de l'Innovation Pédagogique. Consulté le 23 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/uy4l