Marie Valorge

Doctorante CIFRE
Réseau Canopé / Laboratoire ECP, Université Lyon 2

Menée dans sa phase exploratoire sur le terrain du projet PREP (Programmation du robot à l’école primaire, une recherche-action mise en œuvre par l’ECP dans 7 écoles de Lyon et Villeurbanne entre 2018 et 2021), ma recherche se situe dans le domaine des technologies éducatives et s’intéresse aux ressources mobilisées pour apprendre la programmation informatique à l’école primaire. Elle est co-dirigée par Stéphane Simonian et Rawad Chaker.

Les programmes scolaires de 2015 proposent d’initier les écolier·e·s à la programmation dès le cours préparatoire. Dans le temps de la scolarité obligatoire il s’agit d’amener les élèves à identifier les outils numériques en tant qu’outils programmables, par la découverte de la structure des langages informatiques, puis la conception de programmes simples. L’acquisition de compétences transversales est aussi associée à cet apprentissage. Une grande variété de ressources existent pour le servir : applications et robots pédagogiques, objets « débranchés », méthodes. L’objectif de ma recherche est de comprendre comment les élèves de l’école primaire apprennent avec ces ressources, afin de faciliter leur intégration dans les classes. Il s’agit d’analyser l’activité effective des écolier·e·s, et plus particulièrement les relations qu’ils établissent avec les objets qui leur sont mis à disposition, selon les objectifs pédagogiques.

L’étude se déploie sous la forme d’une recherche-action propice à, dans un même mouvement, soutenir le développement des compétences des élèves, et relever les conditions de ce développement. Elle ambitionne de participer à l’intégration de la programmation informatique à l’école primaire, dans la diversité et la variabilité des situations d’enseignement-apprentissage.